Processus d’innovation : comment le mettre en place ?

Pour faire preuve de créativité et innover, les entreprises sont de plus en plus conscientes de la nécessité de structurer leur démarche, avec un cadre clair et précis. Même si cela semble paradoxal, innover exige un processus et des pratiques qui demandent un minimum d’organisation pour favoriser l’émergence et le développement de nouveaux projets. La norme internationale ISO 56001 est la preuve de cette professionnalisation du management de l’innovation.

Sommaire :

  1. Étape 1 : définir les enjeux et objectifs et lancer le mouvement.
  2. Étape 2 : place aux idées et à la coopération
  3. Étape 3 : l’analyse des idées et la construction de projets
  4. Qu’avons-nous appris ?

 Étape 1 : définir les objectifs et lancer le mouvement

Il s’agit tout d’abord de définir le périmètre de l’innovation et en particulier les objectifs d’un tel processus. Quelques questions doivent donc être posées : pourquoi devons-nous innover ? Quelle est la finalité de ce processus (interne, externe, produit, service, nouvelles solutions, amélioration…) ? Gardez bien à l’esprit que l’objectif principal de la gestion de ce processus d’innovation reste la création de valeur. Quelles sont les parties prenantes dans ce processus tant en interne qu’en externe ? Selon Laurent Cachalou, formateur en innovation et fondateur du blog Innover malin, le processus d’innovation permet aux entreprises de passer du monde du problème (produit inadapté ou besoin insatisfait, par exemple) au monde des solutions.

Il existe différentes catégories d’innovations (technologiques, processus et procédés, nouvelles solutions, produit, service…). Selon l’analyse de la situation et les objectifs visés, on peut alors envisager certaines actions : co-innovation, open innovation, innovations incrémentales, de rupture… Quelle que soit la direction choisie, il faudra s’assurer en amont que la stratégie d’innovation reste cohérente par rapport à la stratégie générale de l’entreprise dont elle découle souvent d’ailleurs. De la même manière, la gestion de ce processus d’innovation ne pourra être enclenchée sans tenir compte de la réalité du marché et du positionnement de l’entreprise à l’instant t dans son marché.

À chaque étape du processus d’innovation, le comité de direction, les responsables du projet, les collaborateurs impliqués dans le projet souvent nommés « intrapreneurs », devront prendre les bonnes décisions : poursuite, amélioration, ou abandon du projet ; concertation sur les ressources et moyens à mettre en œuvre, etc.

Enfin, de plus en plus d’outils digitaux sous forme de plateformes collaboratives permettent à la fois le suivi du processus pas à pas, l’accompagnement en profondeur des projets et le pilotage du portefeuille avec ses indicateurs de performance. Ces derniers permettent aux entreprises de procéder à l’analyse des résultats du processus d’innovation, de manière continue. Il faut bien les choisir, en fonction des spécificités de l’entreprise et de ses objectifs. La plateforme Vianeo fait partie de ces outils et est utilisée tant par des grands groupes, des incubateurs et des centres de recherche pour suivre de A à Z les projets, les consolider grâce à sa méthode de Business Design intégrée. Elle permet à toutes les parties prenantes aux projets innovants de collaborer en temps réel.

 

Étape 2 : place aux idées et à la coopération

Il s’agit de partir à la pêche aux idées pour découvrir de nouvelles opportunités. Dans le cadre d’un processus d’innovation, il convient de mobiliser toutes les composantes de l’entreprise. Ainsi, ce processus ne concerne pas uniquement les départements R & D (recherche et développement). Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à la créativité de ses collaborateurs, pour qu’ils puissent apporter leurs idées. Il existe de nombreux outils qui permettent de renforcer cet engagement dans les entreprises, comme les plateformes participatives (IdeasMine, par exemple). Connecté sur l’interface, chaque collaborateur peut ainsi soumettre une nouvelle idée ou suggérer des pistes de recherche pour l’amélioration d’un projet en cours.

Le développement de nouveaux projets peut parfois susciter quelques réticences chez les collaborateurs de l’entreprise, qui n’ont pas forcément la même vision, ni même « l’envie » d’innover. Il faut donc anticiper les critiques et revoir ses pratiques de management, pour parvenir à fédérer les équipes autour du projet. Ces pratiques de management tiennent d’ailleurs une place fondamentale dans tout processus d’innovation (définition des objectifs, transmission des informations aux personnes clés, attribution des ressources, gestion des idées, etc.).

Les collaborateurs ne doivent pas avoir peur de l’échec. Ils doivent même être en capacité de prendre quelques risques, puisque les tests marché n’ont pas encore été lancés. À cette étape, la créativité reste donc de mise et toutes les idées sont les bienvenues.

Pour en revenir à la génération d’idées, il ne faut pas se contenter de traiter ce processus d’innovation en interne, entre les quatre murs de l’entreprise… Les distributeurs et les fabricants peuvent par exemple vous apporter des informations essentielles sur la partie production. Il faut aussi se pencher sur l’expérience client. En effet, si vous imaginez des solutions qui répondent à un problème, mais que vous n’avez vous-même jamais rencontré le problème en question, ce n’est pas terrible…

Étape 3 : l’analyse des idées et la construction de projets

Vous avez récolté un grand nombre d’idées ? Il faut maintenant procéder à leur analyse et se demander si certaines associations d’idées ne sont pas envisageables. Posez-vous de nouvelles questions : quelle idée principale se dégage ? Peut-elle se transformer en nouvelle opportunité et créer de la valeur pour votre organisation ? Il faudra aussi vérifier que l’idée sélectionnée corresponde bien à la stratégie et à la vision de votre entreprise. Vous devrez également vous pencher sur la gestion des risques et sur le caractère « nouveau » de cette idée.

Bon à savoir : les idées qui n’ont pas été sélectionnées ne doivent pas finir à la poubelle ! Dans un autre cadre, elles pourront être réutilisées pour la gestion d’un autre projet d’innovation ou associées à de nouvelles idées.

Votre projet commence à prendre forme ? Vous pensez avoir trouvé un service ou produit qui puisse correspondre aux objectifs de performance de votre organisation ? Il faut maintenant s’assurer de la faisabilité du projet, avec un prototype et une phase de test, par exemple. Les futurs clients seront de précieux alliés pour permettre à l’entreprise de vérifier le potentiel de ses solutions et d’entériner ses projets d’innovation.

Vous avez franchi toutes les étapes, validé vos solutions et passé la phase de test avec succès ? Peut-être est-il temps de concevoir votre produit ou service, pour une future implantation sur le marché.

Qu’avons-nous appris ?

  • Un processus d’innovation se doit d’être structuré. Il doit permettre aux entreprises de basculer du monde du problème au monde des solutions.
  • Il faut s’assurer, en amont, que la stratégie d’innovation garde une cohérence par rapport à la stratégie de l’entreprise. De même, le processus d’innovation ne peut être enclenché sans s’intéresser à la réalité du marché.
  • Le processus d’innovation suit plusieurs étapes. À chacune d’entre elles, le comité/les responsables des projets doivent décider ce qu’il convient de faire : poursuite, amélioration ou abandon des projets, réaffectation des ressources…
  • La coopération est fondamentale. Toutes les composantes de l’entreprise doivent être mobilisées (et pas seulement le département Recherche & Développement). Vos collaborateurs doivent participer à la génération des idées, qui pourront se transformer en opportunités.
  • La gestion de ce processus d’innovation ne doit pas s’effectuer uniquement en interne. Distributeurs, fabricants, clients… Voyez large dans votre recherche !
  • L’analyse des idées peut déboucher sur de nouvelles opportunités. La faisabilité du projet devra ensuite être vérifiée, notamment avec une phase de test.

Donnez la possibilité à vos collaborateurs de prendre des initiatives avec la plateforme de co-création Vianeo

Un embarquement immédiat !

✅ Organisez vos appels à projets/concours

✅ Formez vos équipes

✅ Accompagnez vos projets

✅ Gérez et pilotez votre portefeuille d’innovation

Ne manquez aucun événement !

Chaque mois, recevez une newsletter avec les prochains événements (webinar…) et les prochaines dates de certifications.

Les autres articles pouvant vous intéresser