Prendre les bonnes décisions avec la méthode QQOQCP

Une situation à clarifier ? Des problèmes à résoudre ? Autant mettre toutes les chances de son côté et choisir le bon outil de travail. La méthode QQOQCP vous permet de vous poser les bonnes questions sur une problématique donnée et d’obtenir les réponses appropriées pour passer à l’action.

Sommaire :

  1. Définition et enjeux
  2. Un outil de travail multifonctions
  3. Les étapes de la méthode QQOQCP
  4. Qu’avons-nous appris ?

Définition et enjeux

Perte de repères, manque d’informations… En entreprise, on a parfois besoin d’une boussole pour éviter la noyade. L’utilisation de la méthode QQOQCP (aussi appelée « les 5 W » dans le milieu du journalisme, ou encore méthode du questionnement) vous donne les moyens d’analyser tous les aspects d’une situation et d’agir ou réagir en connaissance de cause.

Les cinq lettres du sigle correspondent aux six questions fondamentales de cette méthode : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi (et pour quoi) ? Notez qu’il est également possible de rajouter une question supplémentaire à votre analyse de la situation : combien ? On passe alors du QQOQCP au QQOQCCP (vous nous suivez ? 🙂).

L’objectif de cette technique : se poser les bonnes questions et recueillir facilement les informations essentielles à la prise de décision.

Un outil de travail multifonctions

L’application de la méthode QQOQCP ne nécessite pas de compétences particulières et peut être utilisée pour de nombreuses démarches :

  • Résolution de problèmes
  • Construire un projet
  • Établir un nouveau processus
  • Comprendre le besoin du client
  • Trouver le produit/service adapté aux clients
  • Déterminer un plan d’action
  • Réalisation d’un plan de communication
  • Organiser une séance de brainstorming
  • Etc.

Vous l’aurez compris, cette méthode du questionnement se révèle très utile pour obtenir des informations objectives dans de nombreux domaines : management, gestion de projet, technique de vente, communication, stratégie marketing, ressources humaines, relation client…

Le questionnement systématique de la méthode QQOQCP vous oblige à fournir des réponses détaillées pour mieux appréhender une problématique. Vous pourrez ainsi obtenir une vision à 360 degrés et apporter les réponses appropriées.

La méthode QQOQCP permet ainsi de comprendre la nature d’un problème. En gestion de projet, cette technique peut aider les parties prenantes à définir ce dernier, avant de le lancer. Cet outil de travail permet aussi de construire et d’ajuster la stratégie marketing de l’entreprise. Concernant la relation client, la technique permet de se mettre à la place de ses cibles, pour identifier le service ou les produits qui pourraient convenir aux clients.

Les étapes de la méthode QQOQCP

La méthode se déroule en trois phases ****: détailler les aspects de la situation ; noter les informations les plus importantes et procéder à une hiérarchie ; suivant l’analyse des données, prendre une décision sur les actions à mettre en place ou sur la procédure/stratégie à adopter dans l’entreprise.

Nous vous dévoilons ci-dessous les éléments à inclure dans votre analyse :

  • Q pour Qui. Il faut ici se pencher sur la liste des personnes impliquées (prestataires, clients…). Exemples de questionnement (selon votre problématique de départ) : qui sont les personnes responsables de la réalisation du projet ? Quelles sont les ressources humaines à mobiliser dans l’entreprise ? Quelles sont les cibles potentielles ? Quel type de client utilisera le produit/service ?
  • Q pour Quoi. On rentre vraiment dans le vif du sujet avec la définition de la problématique/situation. Exemples de questionnement : quelle est la situation en question/quel est le problème ? Quels sont les moyens qui ont déjà été envisagés pour régler les problèmes ? Quel est le produit ou service concerné ?
  • O pour où. À ce stade, il s’agit de s’intéresser aux « lieux » qui sont en lien direct avec la problématique. Exemples de questionnement : où est-ce que le problème apparaît ? Où peut-on trouver les informations qui nous permettront de prendre une décision ? Quel est le lieu privilégié par le client pour utiliser les produits ou le service ?
  • Q pour quand. Vous l’aurez deviné : on parle ici de temporalité (délais, durée, fréquence…). Exemples de questionnement : quels sont les délais pour la réalisation du projet ? À quelle étape ou à quelle fréquence apparaît le problème ? Quelle est la date limite pour prendre une décision ?
  • C pour comment. Ici, il s’agit de comprendre comment les personnes peuvent agir et avec quelles ressources. On peut aussi s’intéresser aux circonstances de l’apparition des problèmes. Exemples de questionnement : quels sont les processus employés ? Comment s’organise la vie de l’entreprise ? Quels sont les moyens à disposition ?
  • C pour combien (dans le cadre d’une méthode QQOQCCP). Il est l’heure de chiffrer et d’évaluer les moyens à disposition (ou qu’il faudra acquérir). Exemples de questionnement : quel est le coût de l’opération ? Combien de postes et de machines sont nécessaires pour les projets ?
  • P, pourquoi (et pour quoi). C’est une question cruciale dans la méthode QQOQCP, avec les « causes » de la situation et les objectifs à atteindre. On peut poser cette question après chaque réponse aux points précédents, pour obtenir une analyse approfondie. Exemples de questionnement : quel est l’objectif principal du projet ? Pourquoi les clients choisissent-ils une version du produit/service plutôt qu’une autre ?

Envie de passer à l’action et d’utiliser, vous aussi, cette méthode simple et efficace pour vos projets ou vos démarches ? Le média Appvizer vous propose de télécharger gratuitement un modèle de tableau QQOQCP au format Excel.

Qu’avons-nous appris ?

  • L’utilisation de la méthode QQOQCP vous offre la possibilité d’analyser de long en large les aspects d’une situation, afin de prendre la décision qui s’impose. L’objectif de cet outil : poser les questions les plus pertinentes et obtenir les informations nécessaires à la prise de décision.
  • Cette technique demeure très accessible. Vous pourrez l’appliquer dans de multiples domaines : gestion de projet, communication, management, relation client, stratégie marketing, technique de vente, ressources humaines…
  • Six questions doivent être posées pour obtenir une analyse complète : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi (et pour quoi). On ajoute parfois une question supplémentaire à l’analyse (combien?). On obtient alors une méthode QQOQCCP.

Ne manquez aucun événement !

Chaque mois, recevez une newsletter avec les prochains événements (webinar…) et les prochaines dates de certifications.

Les autres articles pouvant vous intéresser