Architecture Système de l'innovation


Blog


 

Dans ce contexte économique, par nature complexe et incertain, comment assurer la pérennité d'une entreprise ?Une réponse pourrait être d’aborder la problématique du management de l’innovationsous l’angle de la systémique, c’est-à-dire réussir à créer un système de productionde l’innovation : une clé de la transformation et de la croissance. La représentation de l’innovation par une approche systémique permet de poser les fondements de la problématique de l’innovation au sein d’une entreprise.

L’analyse présentée dans le livre blanc "Architecture Système de l'innovation des entreprises" porte plus particulièrement sur les organisations de type grand groupe, dont l’activité est d’ores et déjà installée sur un ou des marchés, en s’attachant à répondre à trois questions simples :

  • Pourquoi ? Quelles sont les missions d’un système d’innovation ? A quoi sert-il ?
  • Quoi ? Que fait le système d’innovation ? Quel fonctionnement lui permet de réussir ses missions ?
  • Comment ? Comment est constitué le système d’innovation ? Quels organes sont mis en œuvre pour fonctionner ?

Si nous devions résumer en quelques termes les pistes de réflexion développées dans ce livre blanc, nous dirions qu’en premier lieu l’enjeu pour une organisation est de changer de culture en passant de l’adaptation à un environnement à une volonté de le transformer tout en étant portée par la vision que la transformation lui sera bénéfique. Pour cela, l’action et la confrontation à la réalité précèdent la planification stratégique. L’enjeu de notre analyse est donc de proposer une architecture d’un système d’innovation facilitant le cheminement de co- conception de l’innovation avec l’environnement.Pour ce faire, deux analyses sont menées à travers ce document :

  • Une analyse du système d’innovation qui porte comme missions de :
    • Changer de posture : sortir du cadre existant et regarder autrement son environnement,
    • Faire évoluer son ADN : aller au delà d’améliorations de l’existant de manière incrémentale et ouvrir le champ de nouveaux possibles par des itérations itérative avec l’environnement.
  • Une analyse des facteurs clés de mise en œuvre d’un système d’innovation dont la mission principale est de faire accepter à l’entreprise l’incertitude, le risque et le temps de l’innovation afin de développer et de pérenniser ce système de plus en plus indispensable à sa survie.

Conformément à la démarche portée par l’architecture de systèmes, le système d’innovation se décompose en fonctions et en organes permettant de réaliser ses missions tel que décrit sur le schéma ci- dessous.Le changement de posture doit partir de l’environnement extérieur pour modifier, faire évoluer et changer l’offre plutôt que l’inverse et ce, au travers d’organisations transversales, favorisant la créativité et l’innovation participative. En effet, l’idée provient la plupart du temps de la constatation qu’un usage est mal satisfait ; L’objectif est donc ici de se mettre en capacité de regarder l’environnement et d’y déceler les besoins pouvant être satisfaits différemment.L’évolution de l’ADN à partir des actifs de l’entreprise doit permettre d’identifier, de sélectionner et de lancer des projets qui assureront la pérennité d’une activité économique dans un environnement, extrêmement changeant, qui transformera l’idée en innovation.Cette action doit être ancrée dans la réalité, i.e. doit être itérative, validée par l’environnement / le marché et doit accepter les échecs.Elle s’appuiera sur des équipes partageant un état d’esprit de pionniers, issues de différentes disciplines et complémentaires tant en termes de personnalité, de fonctionnement cognitif que de compétences. Les profils d’inventeurs – comme leur nom l’indique – centrés sur l’invention, doivent être complétés par des profils d’innovateurs, eux-mêmes centrés sur les usages et le marché. Cette équipe, autonome, sera en mesure de faire des choix sans être trop influencée par des enjeux institutionnels ou politiques.La dernière mission du système d’innovation est d’installer et de pérenniser la culture d’innovation au sein de l’entreprise. Pour cela, l’organisation doit être en capacité de "redéfinir sa stratégie de création de valeur" comme l’explique Romain Beaume, Directeur du développement Vianeo et précédemment Directeur de la chaire innovation de l’école Polytechnique.L’innovation est teintée d’incertitude et de risque qu’il faut savoir accepter. De même, le fait qu’une idée devienne une innovation pour le marché peut prendre du temps. Les principaux facteurs clés de pérennisation de cette culture seront alors :

  • de remonter à la gouvernance d’entreprise pour favoriser la transparence et la promotion des actions d’innovation,
  • et d’associer les parties prenantes au travers d’organisation collaborative, en écosystème, favorisant l’autonomie d’action et de pensée, l’ouverture et l’agilité.

Enfin, ce système d’innovation n’existera que si celui qui porte la vision de l’organisation ose le changement. L’enjeu n’est pas de tout transformer de manière radicale mais de laisser de la place aux femmes et aux hommes qui ont la volonté et la capacité de déclencher des changements positifs au sein de l’organisation. Il est absolument nécessaire que puissent cohabiter, coopérer et surtout se comprendre au sein d’une même organisation des planificateurs, garants de l’adaptation et de la continuité et des transformateurs, garants de l’innovation.