Vianeo : pour designer l’innovation


Blog


Xseo (Xseo est un nom d’emprunt pour le récit) conçoit des logiciels B2B pour les sociétés d’analyse. Depuis 7ans, elle a acquis une parfaite connaissance du domaine concerné grâce à une grande écoute de ses clients. De taille moyenne dans un secteur où les acteurs sont plutôt diversifiés, elle jouit d’une bonne légitimité. Dans un tel contexte, que peut lui apporter la méthode Vianeo ?

Le manageur-innovateur a une idée pour une nouvelle offre, une brique de service qui manque dans le process de ses clients. Sa vision principale est précise mais les contours restent encore flous : du coup, les limites du projet restent difficiles à définir ce qui le gêne pour fixer précisément son cahier des charges. Toutes les erreurs sont encore possibles et les fausses bonnes idées peuvent venir parasiter un projet qui pourtant a toute sa légitimité …. mais peut-être « pas comme ça !?».

Le principe de notre méthode est d’explorer le domaine dans lequel s’inscrit l’innovation et d’y repérer les acteurs concernés. Parmi eux, quels sont ceux qui ont des besoins précis, important pour eux et pas (ou peu) satisfaits, ceux qui sont en recherche de solution.

Parmi ses besoins et ses demandeurs, il s’agit ensuite de repérer ceux qui sont à la fois les plus rémunérateurs, les moins satisfaits et pour lesquels l’innovateur a une vraie légitimité pour apporter une réponse au problème, qui va le plus valoriser son savoir-faire, sa spécificité, ses compétences et pour lesquelles il aura une vraie plus value différenciante.

Cette phase établit de fait le cahier des spécificités de l’offre à bâtir. En effet, la réponse que l’innovateur doit imaginer est maintenant parfaitement encadrée : on sait qui est l’utilisateur, quelle est sa demande, dans quel contexte il va opérer et avec quelle contrainte. Ainsi, si l’exploration des demandes fortes et mal satisfaites est menée avec soin, l’innovateur va obtenir une représentation précise et complète de son projet… et c’est ainsi que nous avons procédé.

Nous avons tout d’abord exploré en détail la partie amont du process des clients de Xseo, la plus triviale, celle où ils recueillent les données brutes. Leur cœur de métier est l’analyse de ces données. Nous avons « démonté » cette phase pour explorer si des besoins identifiables pouvaient trouver des réponses en utilisant le savoir-faire de Xseo. Il semblait ne pas y en avoir.

Nous avons ensuite « démonté » pas à pas tout le processus lié à l’analyse des données. Cette représentation cartographique des différents process nous a permis d’identifier un certain nombre de niches à combler : les temps de traitement des datas, la méthode pour le faire, la température ambiante, bref toute une chaîne rigoureuse de tâches à accomplir faisaient apparaitre des points de faiblesse. En outre, dans l’organisation du travail, des tâches asynchrones pouvaient s’intercaler dès lors que leur temporalité était compatible avec les analyses en cours. Pour pouvoir répondre à toutes ces contraintes, il apparaissait qu’il devenait indispensable d’être capable de localiser en permanence l’analyste et ses données, de le suivre dans tous ses déplacements tout au long de ses tâches. Si on reportait sur un fil de temps les données ambiantes de température et de durées, on pouvait alors optimiser l’organisation de son travail en y intégrant des tâches aynchrones compatibles entre elles.

Alors qu’au départ, il s’agissait de mettre en place une solution optimisant le travail des opérateurs, cette exploration précise du contexte de l’usage nous a permis de constater que nous avions mis en place une vraie solution de traçabilité ce qui constitue un plus de service encore rare sur le marché. Ceci nous permettait d’envisager de « vendre » une nouvelle prestation : l’analyse avec traçabilité.

Nous avons alors repris notre cartographie des demandeurs : au départ non concerné par l’innovation, il manquait désormais un acteur : les clients finaux (le client du client de Xseo).Parmi eux, qui pouvait avoir besoin de la valeur ajoutée de la traçabilité ? Dans quelles conditions ? Etait-il prêt à payer plus cher cette prestation ?

Dans le domaine des analyses, certains clients ont besoin d’être certains que ces dernières ne vont pas être remises en question : l’incontestabilité peut constituer une plus value réelle.

C’est ainsi que, sans changer le process d’analyse, on a pu trouver les points chauds du dispositif et y apporter des solutions réelles et adaptées (grâce à la connaissance du terrain de l’innovateur) mais aussi donner un argument important au client en lui permettant de valoriser son investissement dans le nouveau logiciel avec la vente à ses client d’une nouvelle prestation à forte plus value.

L’analyse très précise de l’usage pour rechercher les besoins permet à presque à chaque expertise de déterminer des niches de profit nouvelles mais cachées. Leur représentation cartographique rend très immédiat leur repérage.

Olivier Eschapasse – Consultant Associé