Tips #2 - Confort / Inconfort, entre les deux mon cœur balance ! 


Blog


Notre thème ce-mois ci est étrange car plus j’y réfléchis, plus je me dis que ce sujet ne me concerne pas en réalité. En effet, en tant qu’entrepreneuse, j’ai plutôt le sentiment d’être en permanence sortie de ma zone de confort, en d’autres termes, d’être en permanence dans une « zone d’inconfort » ! Je n’ai donc pas besoin de « sortir de ma zone de confort » !

Cela signifierait-il que l’entrepreneur se sent en zone de confort en zone d’inconfort ! Vous me suivez ?

Tout dépend du point de vue, en réalité !
Pour ce qui est du sujet qui nous concerne, l’innovation, il y a bien deux points de vue : le point de vue de celui qui ce doit d’explorer et aime cela et le point de vue de celui qui doit exploiter et cherche à limiter à chaque instant le risque et l’inconfort. Le premier est heureux en zone d’inconfort puisque c’est là que sa créativité peut le mieux s’épanouir. En situation incertaine, rien n’est déterminé, rien n’écrit d’avance, tout peut arriver et ainsi toute situation peut se révéler être une nouvelle opportunité pour avancer sur son chemin.
L’inconfort l’oblige à trouver des solutions. L’inconfort est le propre d’une situation transitoire de laquelle tout être normalement constitué, souhaite sortir pour advenir à une situation meilleure.
L’inconfort permet de révéler le sens des choses car il oblige à se focaliser sur la raison de cet inconfort et se centrer sur la recherche de solutions pertinentes pour retrouver une zone de confort.

A l’inverse le confort ne nécessite aucun changement. Pourquoi changer ce qui va bien ? Tout récemment, un innovateur dans un grand groupe partageait son dépit face au mobilisme de ses collaborateurs et concluait son analyse par un « nous sommes sûrement trop gâtés… personne ne veut bouger ». Mais pourquoi bouger si tout va bien !?

La zone d’inconfort est-elle finalement un passage obligé ? On en parle actuellement comme s’il s’agissait d’un Graal ! Si l’on pouvait s’en passer ce serait bien non ?

Mon avis est qu’il s’agisse de zone d’inconfort ou de zone de confort, les deux sont des situations transitoires et la vie se charge de nous faire passer de l’une à l’autre sans arrêt ! Nul ne peut se targuer d’avoir passé sa vie en « zone de confort » ou « en zone d’inconfort » (pour cette dernière, j’espère !).

Mais si l’on idéalise la zone d’inconfort pour favoriser l’innovation c’est bien parce que c’est dans l’inconfort que l’on apprend le plus, sur soi, sur les autres, sur le sens de la vie et surtout que l’on fait le plus d’effort pour en sortir au plus vite ! L’inconfort nous fait grandir, nul ne sort indemne du passage dans une zone d’inconfort, la transformation est réelle et la personne se trouve grandie de cette expérience.
Alors, oui VIVE la « zone d’inconfort » pour se dépasser, se découvrir, ouvrir l’œil, être curieux et saisir ainsi dans cet environnement inconfortable toutes les opportunités possibles pour toujours apprendre, pour mieux comprendre et trouver des solutions pour tendre vers le confort !

Les solutions une fois trouvées seront partagées avec bonheur avec ceux qui peuvent expérimenter ce même inconfort. Voilà ce qui fait tant vibrer l’innovateur in fine, la joie de partager sa solution pour offrir à tous une nouvelle voie vers le confort !

 
Séverine Herlin - CEO Vianeo