Il n’y a pas de doute pour qui œuvre au quotidien sur le sujet de l’innovation. Sentir pendant 3 jours durant le salon international VivaTech une telle énergie, une telle variété, de tels potentiels de transformation de notre quotidien sous tous ses angles, voilà de quoi se sentir gonflé à bloc pour poursuivre et avancer !

Mais avancer vers quoi ?

Voilà la question que je me pose maintenant que l’excitation est retombée et qu’il faut ré-enchaîner sur une semaine de travail comme les autres ...

Que fait-on de tout cela ?
  • Le souvenir d'une belle vitrine ?
  • La satisfaction de nombreux deals naissants ?
  • La découverte d'innovation innombrables ?
  • Une curiosité largement satisfaite ?

Revenons sur l'ADN de VivaTech. Ce qui en fait sa force, c'est cette capacité à savoir faire barboter dans la même mare, grands groupes et startups dans une impression de grande harmonie et de fierté partagée !
VivaTech nous montre depuis 4 ans maintenant une forme d'aboutissement, de symbiose dans la relation grand groupe / startup.

Mais est-ce que cette cohabitation ne semble pas parfois quelque peu incongrue ? En effet, la réalité est encore et toujours tout autre ! La réalité fait plus penser au rôle que joue un pique-boeuf sur un rhinocéros ! Elle ne cesse de gratter et déranger son hôte et pour autant elle est indispensable !

On craint presque pour la startup qu'elle ne se fasse écraser par inadvertance par le grand groupe.

La startup et tout ce qui va avec (culture, méthode, équipe...) est encore et toujours perçue plus comme un virus que comme une vitamine par nos belles organisations bien installées sur leur marché...

Alors comment faire de cette harmonie potentielle une réalité ?

    Et si nous faisions en sorte que la relation soit centrée sur ce qui fait la force et la différenciation de chacune de ces entités par rapport à l'autre
  • Pour le grand groupe, sa force réside dans sa performance commerciale, sa capacité à accéder et à se déployer dans un vaste marché avec des process éprouvés.
  • Pour la startup, nul doute que sa force réside dans sa capacité à se concentrer sur un élément très différenciant, appelé par l'approche Lean Startup "Avantage déloyal". Expression pertinente pour indiquer à quel point elle est "unique" !

Et si on simplifiait la relation startup/grand groupe en la concentrant sur la marche à suivre pour que ces deux atouts se parlent ?

La startup dirait au grand groupe "Laisse-moi former tes commerciaux à ma solution !". D'ailleurs en travaillant directement avec eux, j'apprendrai beaucoup au passage pour me professionnaliser. Et le grand groupe dirait à la startup "Améliore ton produit pour que je puisse le vendre simplement et arrête de me vendre la lune !"

Un bon moyen pragmatique pour qu'ils se comprennent (et enfin) et atteignent finalement leur objectif, qui est le même : vendre !

L'intuition de VivaTech et de nombreux grands groupes de s'entourer de startup se pérennise et passe d'un statut de test (voir de communication) à une phase de maturité.

Mais toute normalisation de la relation entre deux êtres par nature différent nécessites un modus vivendi, une forme de mode d'emploi.

C'est ce que fournit Vianeo avec une solution partie du monde de l'analyse systémique de l'innovation et qui accompagne maintenant depuis 10 ans startups et grands groupes dans leur relation de plus en plus étroite.

Parlons-en esemble et creusons le sujet !

Avec la méthode Vianeo à l'appui, on pourrait permettre à chacune des parties de "designer un business" qui fait sens à chacun et surtout qui rapporte une plus-value à la hauteur de la valeur créée ensemble !

- Séverine Herlin