Quel grand groupe n’a pas aujourd’hui lancé son programme d’innovation interne avec la mise en œuvre d’un programme d’intrapreneuriat ?
Les exemples sont nombreux, New value chez Bouygues Construction, Internal Startup call à la Société Générale, Innovation Booster chez BNP Paribas…

    Ces programmes doivent répondre à 3 objectifs cruciaux :
  • Favoriser la diffusion en interne d’une nouvelle culture = TRANSFORMATION DE L’ORGANISATION
  • Permettre à des idées d’être transformées en véritables projets que la structure pourra en connaissance de cause choisir d’arrêter ou de poursuivre = NOUVEAUX BUSINESS
  • Donner l’occasion à des collaborateurs d’explorer des pistes au-delà de leur activité et de leurs objectifs du quotidien = FIDELISATION + ATTRACTIVITE RH

Pour atteindre ces 3 objectifs stratégiques, ces programmes se doivent d’être avant tout très opérationnels et inscrits dans la réalité du quotidien, au risque de faire l’effet inverse de celui attendu et de créer une grande frustration chez les participants.

Mais qui dit opérationnel, dit réaliste, réalisable et efficace… et pas juste des intentions voire de la poudre des yeux...

    Or au-delà de la vitrine, un tel programme présente 2 points critiques pour les collaborateurs :
  • Utiliser des méthodes exploratoires, inexistantes dans les pratiques managériales actuelles : « J’ai eu une idée mais maintenant comment je m’y prends ? Par quoi je commence ? » Quelles méthodes puis-je utiliser ? »
  • Définir une offre et un business model dans un marché qui n’existe pas encore, sans rétroviseur : « Comment vais-je m’assurer que mon idée a de la valeur et qu’il y a un marché potentiel ? Comment vais-je réussir à convaincre mes managers ?”

Pour répondre à ces deux enjeux, il est indispensable de guider les participants ; de leur donner les bons repères pour que l’exploration ne se transforme pas en une course folle ponctuée de discussions de café pour s’assurer qu’on avance même si on ne sait pas encore bien vers où…

Pour Medtronic, nous avons conçu avec Antoine Groheux chef de projet DESTIN’ACTION et en partenariat avec Fabrice Mauléon , consultant expert en innovation et digital, un programme alliant pédagogie et opérationnalité.

Avec pour fil conducteur la méthode Business Design de Vianeo, nous proposons un parcours complet et structuré pour permettre aux équipes de mener à bien leur challenge pour transformer une idée en un véritable projet en quelques mois.

Ponctué alternativement de phases de workshops et de phases d’explorations, ce parcours favorise l’intelligence collective et le travail de groupe tout autant que la confrontation à la réalité. Il intègre les méthodes d’agilité et de conception largement usitées aujourd’hui tels que le Design Thinking et la méthode Lean Startup.

La pédagogie est également variée et surtout adaptée selon les étapes et les situations : pédagogie appliquée, master-class, webinars, ressources video, coaching des équipes à distance…

La méthode Vianeo et sa marelle avec ses 5 étapes aident les équipes à se situer dans le parcours, comprenant ainsi l’enjeu sur lequel elles travaillent à chaque instant et la preuve de valeur du projet qu’elles doivent alors valider pour passer, avec plus de solidité, à l’étape suivante.

Les équipes avancent et sont impliquées dans cet exercice parfois déroutant, souvent très incertain mais toujours passionnant et challenging ! Pour preuve la phrase de conclusion dans un mail de l’une des 25 Destin’acteurs, adressé à ses co-équipiers : « Nous sommes sur une bonne dynamique !! on va dans la bonne voie !! Merci pour votre implication ! »

- Séverine Herlin